La course à pied Les blogs courseapied.net : Narbe

Le blog de Narbe

Flux rss du blog, des réactions

Les derniers billets

Mes catégories

  • A venir

Mes liens

  • A venir

Le forum courseapied.net

Le chat courseapied.net

Les blogs courseapied.net

2008-12-09 14:00:38 : Histoire de l’Athlétisme en 23 photos

Sur les ‘100 photos du siècle’, 1 album que l’on m’avait offert il y’a quelques années, figuraient 23 photos illustrant l’athlétisme. 1 beau pourcentage et de magnifiques clichés que voici :

Les réactions

Par Serge92, le 2008-12-09 14:14:39
Narbé ....le miroir de l'athlé!

Par Krusti, le 2008-12-09 14:17:26

La course à pied, comme la musique, a rencontré son point d'orgue il y a peu.

Rien d'important en musique depuis Led Zeppelin et Stairway to heaven (en dehors de Jo le Taxi bien sur).

Rien d'important en course à pied depuis Sebastian Coe (en dehors de...).

Par Snoopo, le 2008-12-09 14:22:33
Merci!

Par vanessa P, le 2008-12-09 14:23:10
fallait pas me tenter :)

Joe le taxi,
Y va pas partout,
Y marche pas au soda.
Son saxo jaune
Connaît toutes les rues par cœur,
Tous les p'tits bars,
Tous les coins noirs

Et la Seine,
Et ses ponts qui brillent.
Dans sa caisse,
La musique à Joe,
C'est la rumba,
Le vieux rock au mambo.

Joe, le taxi,
C'est sa vie,
Le rhum au mambo,
Embouteillage.
Il est comme ça,
Joe - Joe - Joe.
Dans sa caisse,
La musique à Joe résonne.
C'est la rumba,
Le vieux rock au mambo bidon.

Vas-y Joe,
Vas-y Joe,
Vas-y fonce,
Dans la nuit, vers l'amazone,
Joe le taxi,
Et Xavier Cugat,
Joe le taxi,
Et Yma Sumac,
Joe - Joe - Joe,

Joe, le taxi,
C'est sa vie,
Le rhum au mambo,
Embouteillage,
Joe le taxi,
Et les Mariachis,
Joe le taxi,
Et le cha-cha-chi,
Joe le taxi,
Et le cha-cha-chi,
Vas-y Joe,
Vas-y fonce,
Dans la nuit, vers l'amazone.

Par , le 2008-12-09 14:43:13
lol le nez sur la ficelle à l'arrivée!!!

Par Le fonz', le 2008-12-09 14:52:27
salut narbelito !
une merlene ottey, t'aurais ça en stock ?

Par , le 2008-12-09 15:20:31
http://www.peterginter.de/04sports/merlene_ottey_01.html

Petit cadeau pour Le fonz'. Great abs eh!

Par , le 2008-12-09 15:49:14
merci l'inconnu(e), faut avoir une bonn vue eh !

Par , le 2008-12-09 15:55:31
Or new specs..

Par derrick, le 2008-12-09 15:58:13
je peux aider qqun avec mes lunettes ?

Par van loc, le 2008-12-09 16:06:57
adieu monde cruel

Par le noiche, le 2008-12-09 16:08:04
les roustons dans le formol

Par ric², le 2008-12-09 16:40:46
Très belle sélection ! Ce sont des photos du magazine Life, isn’t it ?
J’aime bien celle-là aussi :
http://images.google.com/hosted/life/f?q=Emil+Zatopek+source:life&imgurl=d78aa63f9f3f7844
C’était l’arrivée du 10 000 ou du 5 000 ?

Par LINDA, le 2008-12-09 16:41:24
Merci Narbé pour ce beau partage, impressionnant, les pauses "volantes" et en plein action.

Bonne idée ce billet.

Bises

Linda

Par les bizounours, le 2008-12-09 16:45:35
merci à linda d'avoir dit merci

Par alainP, le 2008-12-09 21:29:16
merci Narbe. N'en déplaise à bizounours, j'ai pris beaucoup de plaisir à visionner tes photos.

Par Brinouille, le 2008-12-10 11:13:53
Je viend de lire le livre "courir" sur la vie de Zatopek, il ne me manquait que l'image...effectivement il avait un drôle de style : )

Par Maître Capello, le 2008-12-10 15:28:52
Ne pas confondre les pauses avec les poses. D'autant qu'une pause en pleine action est impossible. C'est de bon aloi. Me Capello pour vous servir.

Par Cyril, le 2008-12-10 16:40:50
Salut,

C'est assez impressionnant de voir comme la musculature augmente avec le temps! Les profils des coureurs au début du siècle étaient bien différents!

à+

Par Ndlr, le 2008-12-10 19:11:31
Au JO de 1908, l'italien Pietri Dorando termina premier en 2 h 54 mn 46 sec 4, mais fut disqualifié. Ce fut John Joseph Hayes qui gagna en 2h55'18.

C'est vrai qu'à l'époque, on savait s'entraîner (poils au nez, et nez-toyage).

Par Marlène, le 2008-12-10 20:44:51
Très intéressant de voir et pouvoir comparer effectivement avec les athlètes d'aujourd'hui. Ces hommes et femmes font partie de l'histoire du sport. Quelles expressions sur ces visages. Superbe, merci.

Votre pseudo :

Votre commentaire


Combien fait un plus trois ? (en toute lettre)


JO de Londres 1908 – Dorando Pietri à l’arrivée du marathon


JO de Stockholm 1912 – Finale du 5000m – Hannes Kolehmainen bat Jean BOUIN


1921 au stade Hakoah (Autriche) – L’allemand Sachert gagne le 100m


1930 en Espagne – Carlos Blanco s’entraine pour le 1500m


JO de Berlin 1936 – Départ d’une épreuve du décathlon


JO de Berlin 1936 – Jesse Owen au départ du 100m


JO d’Helsinki 1952 – Emil Zatopek gagne le marathon


1956 à NY (Madison Square Garden) – Les 60 yards des Millrose Games


1956 JO de Melbourne – Gunhild Larking (saut en hauteur)


1958 en Angleterre – Roger Bannister bat le record du monde du mile (- de 4mn)


1960 JO de Rome – L’Ethiopien Abebe Bikila à l’arrivée du marathon


1960 EU – Sélection Américaine pour les JO sur le 110m haies


1960 à Londres – Arrivée d’une course


1968 JO de Mexico – Norman, Smith et Carlos sur le podium du 200m


1968 JO de Mexico – Bob Beamon au saut en longueur


1980 JO de Moscou – Sebastian Coe à l’arrivée du 1500m


1984 JO de Los Angeles – Mary Decker se blesse lors de la finale du 3000m


1984 JO de Los Angeles – Carl Lewis pendant la finale du saut en longueur


1985 Cpe du monde à Canberra – Tonie Campbell a gagné la finale du 110m haies


1988 JO de Séoul – Ben Johnson gagne la finale du 100m en 9’79


1992 JO de Barcelone – le relais 4x100m féminin du Nigeria en bronze


1992 JO de Barcelone – Sergueï Bubka échoue à 5,75m


1996 JO d’Atlanta – Mike Powell en finale du saut en longueur


Les 5 billets précédents

2008-11-17 12:21:28 : Quelles sont vos légendes de la course à pied ? - 10 photos - 18 réactions

Si vous deviez donner une liste de 10 noms de stars de l’athlétisme; ceux qui vous ont le plus marqué, ceux qui ont forgé votre passion de la course à pied, qu’est-ce que cela donnerait ???

Voici ceux qui me viennent à l’esprit :

1- Alain Mimoun que j’associe à Zatopek pour le duel légendaire
2- Edwin Moses le roi des haies
3- Carl Lewis qui restera pour moi le meilleur sprinter de tous les temps
4- Noureddine Morcelli pour son panache
5- Merlene Ottey pour sa foulée
6- Michael Johnson comme Merlene, j’adorai sa manière de courir
7- Hicham el Guerrouj mon préféré, quelle classe !
8- Marie-Jo Pérec, je n’apprécie pas trop la personne mais ses médailles aux Jo 92 et 96 sont mémorables
9- Gébré évidemment !
10- Enfin Benoit Z uniquement pour son MDP 2003 et la fin de course palpitante ; c’est le dernier Marathon de Paris que j’ai suivi à la télé puisque j’ai couru les 5 suivants !

2008-06-11 16:16:52 : 1 Quizz à la JPII ! - 18 photos - 20 réactions

Qui sont ces jeunes demoiselles (enfin à l'époque de la photo)???

2008-04-10 11:59:17 : Ma 5ème traversée de PARIS ! - 5 photos - 18 réactions

Dimanche 6 avril 2008, voilà on y est c’est le grand jour ! Il est 7h15 et je sors de chez moi. Comme ça a passé vite depuis l’année dernière et ce fameux marathon couru sous une chaleur estivale, là niveau température on est plutôt à l’opposé car il fait vraiment frisquet.
Le Prez qui, très courageux s’est levé aux aurores est déjà là et nous partons ensemble direction ‘Charles de Gaulle Etoile’ via le métro Balard. Sur le chemin, non loin de l’aqualavoir, nous croisons le jeune Dominique Chauvelier que nous saluons et qui nous répond avec un grand sourire (c’est ça le feeling entre grands coureurs, LOL). Je suis assez en forme, je n’ai pas trop mal dormi, seul subsiste une petite inquiétude provoquée par cette douleur à la cheville droite que je traîne depuis le début de la semaine.
Nous arrivons Avenue Foch vers 8heures et il y’a déjà beaucoup de monde. Nous rencontrons Sedef et Pascal qui s’apprêtent à rejoindre le sas de départ. Je me mets donc en tenue et rapidement quitte Pepito pour me rendre moi aussi sur la ligne de départ car le temps passe vite; j’entre d’ailleurs dans le sas des 3h15 seulement 10 minutes avant le coup de feu.
Pas trop le temps de cogiter donc et boum c’est parti. Petite descente tranquille des Champs, c’est mon 5ème MDP consécutif, donc j’avoue être un peu moins impressionnée par cette mythique descente qu’auparavant. Je franchis le 1er kilo en 4’32, puis le 2ème en 4’43 après un petit ralentissement au niveau du virage de la place de la Concorde. Les pulsations et les premières sensations sont très bonnes, la gène à la cheville est présente mais complètement supportable, je déroule donc avec aisance et laisse s’éloigner les meneurs d’allure ‘3h15’ qui eux sont partis ‘à bloc’. Les 10 premiers kilos passent très vite et c’est d’ailleurs la première fois que je savoure ainsi un début de marathon, pas le moindre stress, je suis en ballade, je n’ai que des pensées positives. Km 10 en 45’11, j’ai déjà rattrapé pas mal de secondes sur mon plan de marche (rappel : mon objectif est de faire 3h10), après avoir aperçu Enzo et Krusti un peu plus tôt (et aussi Ricardio je crois, je sais plus ??), j’aperçois La Baronne à qui je fais 1 signe de la main pour lui dire que tout est OK (Elle me dira par la suite avoir cru à ce moment là que je n’étais pas bien, LOL). Viens ensuite le Km 15 que je passe en 1’07’48 je suis toujours aussi cool, je commence à rattraper les meneurs d’allure 3h15 qui sont en fait sur un rythme de 3h10 ce que je trouve vraiment curieux, enfin bref, je suis plutôt satisfait de ne pas avoir focalisé sur eux et d’être resté concentré sur mon allure. Le semi apparaît déjà; comme beaucoup, je savoure grandement ce passage où l’ambiance est vraiment exceptionnelle, il y’a beaucoup de monde, ça donne des frissons, je passe en 1’35’05 puis quelques mètres plus loin double enfin les meneurs 3h15 (avec difficulté car beaucoup de coureurs sont regroupés autour d’eux). Ensuite ça monte et il y’a de plus en plus de spectateurs qui nous encouragent, on se croirait sur une étape de montagne du tour de France, j’aperçois Pascaline, Nath et Ludo qui hurlent « Allez Narbé !!! » Wahou ça me donne la chaire de poule, c’est Enorme. Même si je sais que c’est loin d’être gagné j’ai la sensation à ce moment là que je vais réaliser 1 truc. Ensuite arrivent les quais et les premiers signes de fatigue sous le tunnel au niveau du Km 27. Je déchante un peu mais l’idée de retrouver MarieL au Km 30 me rebooste illico. Ce passage approche, j’en ai finis avec ces tunnels ‘casse-pattes’ et je vois MarieL et Vincent qui m’attendent et qui rentrent avec moi dans la course, je suis tellement content de ne plus être tout seul. Vincent nous quittera rapidement pour finir sa sortie du jour en vue du marathon de Sénart. Quant à La Baronne, elle prend les choses en main et se cale sur 4’25 – 4’30 au kilo c’est du pain bénis pour moi !!!
Nous passons à Mirabeau où m’attendent comme chaque année ma femme et mes 2 enfants + ma belle-maman en renfort (même RDV qu’a fixé Fanfan avec ses proches, c’est marrant ça). De nouveaux encouragements qui font 1 bien immense mais qui me redonnent les larmes aux yeux…la suite va passer très vite, La Baronne m’encourage sans cesse, nous passons au Km 35 en 2’37’28, Serge sur le côté de la route pique 1 sprint pour nous shooter quelques mètres plus loin avec son APN. La côte d’Auteuil fait quand même très mal aux jambes, je ne vois pas le bout du Km 36, c’est interminable, je commence cette fois à avoir de gros doutes, puis oh miracle, j’aperçois le panneau ‘km 38’ !?! En fait, j’ai loupé le panneau du Km37, pas étonnant que j’aie trouvé le temps long, j’ai l’impression d’avoir gagné 1 kilo et repart donc de plus belle. Les 4 derniers kilos sont durs, je ne rigole pas beaucoup, ne parle plus, mais je ne baisserai jamais de rythme, MarieL me l’interdit de toute façon. On croise à nouveau plein de supporter oranges, Malik, Pepito, Baltha, Enzo, Angelo (pardon à ceux que j’oublie de citer). Je suis marqué par les cris d’Enzo : « Ouais Narbé super chrono, super chrono !!! » qui résonnent encore dans ma tête. Nous approchons de la porte dauphine, MarieL s’apprête à me quitter pour ne pas se faire plaquer par les officiels, je lui promets de sprinter sur les 300 derniers mètres. Je sais que ma femme et mes enfants sont maintenant à cet endroit là mais ne les vois pas…je sprint comme promis, j’ai des ailes et ce dernier coup d’accélérateur va me permettre de passer sous les 3h10. Voilà, je franchis la ligne d’arrivée : 3h09mn37s, record battu de 18 minutes, objectif atteint et joli négative-split à la clef !!! C’est que du bonheur, tudo bom, mais je fonds en larmes…je vais chialer comme une madeleine pendant près de 5 minutes ; je croise La Pépite qui vient aussi d’arriver et qui me félicite chaleureusement. Après avoir repris le dessus je file chercher mon sac, je n’ai qu’une envie c’est de savourer ça avec les miens qui ont supporté mes absences, mes caprices, mes réveils matinaux le dimanche matin pendant 8 longues semaines. Je m’arrête 1 instant auprès de Sedef et Philou qui ont bien cartonné, puis retrouve enfin la petite famille.
Voilà, j’espère ne pas avoir été trop long et avant de finir tiens à féliciter l’ensemble des coureurs et je remercie à nouveau tous les supporters, particulièrement les ‘oranges’, qui ont fait l’effort de venir nous encourager, notre coach si dévoué, et bien sûr mon lièvre de luxe à qui je dois Enormément.

« Si tu veux courir, cours 1 kilomètre.
Si tu veux changer ta vie, cours un marathon » Emile ZATOPEK

Biz et @bientôt,
NarbéLiTo

2008-03-12 15:20:16 : Les Dieux du stade … de Lenglen - 1 photo - 9 réactions

Etaient-ils déchaînés ce dimanche soir ? en tout cas cela annonçait le début de la tempête qui sévit depuis le début de la semaine et ce cliché pris du haut de mon phare en atteste.
Un peu inquiétant non ? Quoique la couleur orange a en ce qui me concerne tendance à me rassurer du côté de Lenglen ….

Narbé, stagiaire météo.

2008-02-07 08:45:22 : 10 km : des Lenglenus chez les Vincennus ! - 44 photos - 21 réactions

1 fois n’est pas coutume, c’est totalement décontracté et du bord de la route que je j’ai suivi ces foulées de Vincennes, encourageant l’ensemble des coureurs dont une bonne petite bande d’autruches !
C’était vraiment très sympa de pouvoir vivre une course comme cela ; Bravo à toutes et à tous et @bientôt !

NarbéLiTo.

Environ 40 photos à suivre; n’hésitez pas à m’envoyer 1 mail via le forum si vous êtes intéressés par 1 ou plusieurs d’entre elles en qualité originale.

Tous les billets

www.courseapied.net - info@courseapied.net