La course à pied Les blogs courseapied.net : Narbe

Le blog de Narbe

Flux rss du blog, des réactions

Les derniers billets

Mes catégories

  • A venir

Mes liens

  • A venir

Le forum courseapied.net

Le chat courseapied.net

Les blogs courseapied.net

2008-04-10 11:59:17 : Ma 5ème traversée de PARIS !

Dimanche 6 avril 2008, voilà on y est c’est le grand jour ! Il est 7h15 et je sors de chez moi. Comme ça a passé vite depuis l’année dernière et ce fameux marathon couru sous une chaleur estivale, là niveau température on est plutôt à l’opposé car il fait vraiment frisquet.
Le Prez qui, très courageux s’est levé aux aurores est déjà là et nous partons ensemble direction ‘Charles de Gaulle Etoile’ via le métro Balard. Sur le chemin, non loin de l’aqualavoir, nous croisons le jeune Dominique Chauvelier que nous saluons et qui nous répond avec un grand sourire (c’est ça le feeling entre grands coureurs, LOL). Je suis assez en forme, je n’ai pas trop mal dormi, seul subsiste une petite inquiétude provoquée par cette douleur à la cheville droite que je traîne depuis le début de la semaine.
Nous arrivons Avenue Foch vers 8heures et il y’a déjà beaucoup de monde. Nous rencontrons Sedef et Pascal qui s’apprêtent à rejoindre le sas de départ. Je me mets donc en tenue et rapidement quitte Pepito pour me rendre moi aussi sur la ligne de départ car le temps passe vite; j’entre d’ailleurs dans le sas des 3h15 seulement 10 minutes avant le coup de feu.
Pas trop le temps de cogiter donc et boum c’est parti. Petite descente tranquille des Champs, c’est mon 5ème MDP consécutif, donc j’avoue être un peu moins impressionnée par cette mythique descente qu’auparavant. Je franchis le 1er kilo en 4’32, puis le 2ème en 4’43 après un petit ralentissement au niveau du virage de la place de la Concorde. Les pulsations et les premières sensations sont très bonnes, la gène à la cheville est présente mais complètement supportable, je déroule donc avec aisance et laisse s’éloigner les meneurs d’allure ‘3h15’ qui eux sont partis ‘à bloc’. Les 10 premiers kilos passent très vite et c’est d’ailleurs la première fois que je savoure ainsi un début de marathon, pas le moindre stress, je suis en ballade, je n’ai que des pensées positives. Km 10 en 45’11, j’ai déjà rattrapé pas mal de secondes sur mon plan de marche (rappel : mon objectif est de faire 3h10), après avoir aperçu Enzo et Krusti un peu plus tôt (et aussi Ricardio je crois, je sais plus ??), j’aperçois La Baronne à qui je fais 1 signe de la main pour lui dire que tout est OK (Elle me dira par la suite avoir cru à ce moment là que je n’étais pas bien, LOL). Viens ensuite le Km 15 que je passe en 1’07’48 je suis toujours aussi cool, je commence à rattraper les meneurs d’allure 3h15 qui sont en fait sur un rythme de 3h10 ce que je trouve vraiment curieux, enfin bref, je suis plutôt satisfait de ne pas avoir focalisé sur eux et d’être resté concentré sur mon allure. Le semi apparaît déjà; comme beaucoup, je savoure grandement ce passage où l’ambiance est vraiment exceptionnelle, il y’a beaucoup de monde, ça donne des frissons, je passe en 1’35’05 puis quelques mètres plus loin double enfin les meneurs 3h15 (avec difficulté car beaucoup de coureurs sont regroupés autour d’eux). Ensuite ça monte et il y’a de plus en plus de spectateurs qui nous encouragent, on se croirait sur une étape de montagne du tour de France, j’aperçois Pascaline, Nath et Ludo qui hurlent « Allez Narbé !!! » Wahou ça me donne la chaire de poule, c’est Enorme. Même si je sais que c’est loin d’être gagné j’ai la sensation à ce moment là que je vais réaliser 1 truc. Ensuite arrivent les quais et les premiers signes de fatigue sous le tunnel au niveau du Km 27. Je déchante un peu mais l’idée de retrouver MarieL au Km 30 me rebooste illico. Ce passage approche, j’en ai finis avec ces tunnels ‘casse-pattes’ et je vois MarieL et Vincent qui m’attendent et qui rentrent avec moi dans la course, je suis tellement content de ne plus être tout seul. Vincent nous quittera rapidement pour finir sa sortie du jour en vue du marathon de Sénart. Quant à La Baronne, elle prend les choses en main et se cale sur 4’25 – 4’30 au kilo c’est du pain bénis pour moi !!!
Nous passons à Mirabeau où m’attendent comme chaque année ma femme et mes 2 enfants + ma belle-maman en renfort (même RDV qu’a fixé Fanfan avec ses proches, c’est marrant ça). De nouveaux encouragements qui font 1 bien immense mais qui me redonnent les larmes aux yeux…la suite va passer très vite, La Baronne m’encourage sans cesse, nous passons au Km 35 en 2’37’28, Serge sur le côté de la route pique 1 sprint pour nous shooter quelques mètres plus loin avec son APN. La côte d’Auteuil fait quand même très mal aux jambes, je ne vois pas le bout du Km 36, c’est interminable, je commence cette fois à avoir de gros doutes, puis oh miracle, j’aperçois le panneau ‘km 38’ !?! En fait, j’ai loupé le panneau du Km37, pas étonnant que j’aie trouvé le temps long, j’ai l’impression d’avoir gagné 1 kilo et repart donc de plus belle. Les 4 derniers kilos sont durs, je ne rigole pas beaucoup, ne parle plus, mais je ne baisserai jamais de rythme, MarieL me l’interdit de toute façon. On croise à nouveau plein de supporter oranges, Malik, Pepito, Baltha, Enzo, Angelo (pardon à ceux que j’oublie de citer). Je suis marqué par les cris d’Enzo : « Ouais Narbé super chrono, super chrono !!! » qui résonnent encore dans ma tête. Nous approchons de la porte dauphine, MarieL s’apprête à me quitter pour ne pas se faire plaquer par les officiels, je lui promets de sprinter sur les 300 derniers mètres. Je sais que ma femme et mes enfants sont maintenant à cet endroit là mais ne les vois pas…je sprint comme promis, j’ai des ailes et ce dernier coup d’accélérateur va me permettre de passer sous les 3h10. Voilà, je franchis la ligne d’arrivée : 3h09mn37s, record battu de 18 minutes, objectif atteint et joli négative-split à la clef !!! C’est que du bonheur, tudo bom, mais je fonds en larmes…je vais chialer comme une madeleine pendant près de 5 minutes ; je croise La Pépite qui vient aussi d’arriver et qui me félicite chaleureusement. Après avoir repris le dessus je file chercher mon sac, je n’ai qu’une envie c’est de savourer ça avec les miens qui ont supporté mes absences, mes caprices, mes réveils matinaux le dimanche matin pendant 8 longues semaines. Je m’arrête 1 instant auprès de Sedef et Philou qui ont bien cartonné, puis retrouve enfin la petite famille.
Voilà, j’espère ne pas avoir été trop long et avant de finir tiens à féliciter l’ensemble des coureurs et je remercie à nouveau tous les supporters, particulièrement les ‘oranges’, qui ont fait l’effort de venir nous encourager, notre coach si dévoué, et bien sûr mon lièvre de luxe à qui je dois Enormément.

« Si tu veux courir, cours 1 kilomètre.
Si tu veux changer ta vie, cours un marathon » Emile ZATOPEK

Biz et @bientôt,
NarbéLiTo

Les réactions

Par Krusti, le 2008-04-10 12:08:30

Champion Narbé, super content pour toi !!!

Par ricoulélé, le 2008-04-10 13:06:56
super CR narbe!!

j'espère un jour pouvoir courir à tes côtés sur un marathon.....

Par Wimm, le 2008-04-10 13:18:31
BRAVO NARBE !!!!

Par Baltha, le 2008-04-10 13:33:36
Bravo mec !
Tu as concrétisé tous les progrès effectués depuis un an à travers cette course. Tu as très bien géré ta préparation et ta course, bravo.
Repose-toi bien maintenant, la bise chez toi.

Par mielou, le 2008-04-10 14:34:06
joli récit et jolie équipe solidaire
préparer un évènement avec des appuis comme ça ne peut être que bénéfique

Par Serge, le 2008-04-10 14:41:06
Bravo pour le chrono et surtout la manière! quelle décontraction au kilo35,4....tu pourras le vérifier sur pièce j'ai envoyé le cd à La Rainette pour qu'elle en fasse le meilleur usage. L'an prochain tu seras <3h00
:-)))

Par La Pépite, le 2008-04-10 17:11:23
Tellement heureuse pour toi NArbé !! et chapeau pour ce beau chrono !! J'ai bien compris, quand je t'ai embrassé à l'arrivée et vu que tu pleurais, que c'était l'émotion qui t'envahissait ... normal gars, c'est superbe ce que tu réalises depuis quelques temps, une progression énoooorme et constante,tout en douceur.
SAVOURE et conserve ta fraicheur d'esprit et ton plaisir tout en humilité
Biz M'sieur El Condor de Lenglen

Par floflo, le 2008-04-10 19:56:21
Toujours un plaisir de lire tes CR, on ressent ton bonheur.
Bravo champion !

Par Ricardio, le 2008-04-11 00:17:29
Félicitations Narbé !!!

Très beau CR et très belle course que tu nous as fait.
Je t'ai vu passé au 41ème km en compagnie de la Baronne encore frais. Et c'était bien moi au 10 ème km juste après le ravito.
Bonne récup et la prochaine fois, on essaiera de faire ensemble un marathon en - de 3 heures pour le plaisir.

A plume

Par Pamela, le 2008-04-11 02:32:34
Encore un coureur sans dossard...
Il faut arrêter ces pratiques !
Bravo Narbé,
Au 6eme, c'est le 3h00 !

Par , le 2008-04-11 09:53:32
bravo narbelito, comme dit pamela ça chauffe pour le 3ème !

le fonz'

Par Narbé, le 2008-04-11 10:32:33
A Krusti, Ricoulélé et Wimm : merci les gars, z’êtes vraiment des mecs super cool, j’ai pu le constater hier soir encore (merci pour le Champ et les cahouètes ), vive les Frogus !

A Baltha , Serge et Ricardio : merci encore pour votre soutien du bord de la route et pour les belles photos

A Mielou : c’est vrai que je suis bien entouré, ce qui ne plait d’ailleurs pas à tout le monde ici, mais ca ne gâche pas mon plaisir. Bonne continuation à toi.

A La Pépite : quand je t’ai vu j’étais en plein craquage, merci pour ton réconfort et bravo pour ton chrono, tu vois bien qu’il est encore possible pour toi de finir devant le Narbé, LOL !

A Floflo : merci d’être passé par la me laisser à nouveau 1 sympatique message, @bientôt

A Pamela et Le Fonz : ca va être dur de grapiller désormais mais on va bosser pour. JP : tu peux pas savoir comme je regrette de ne pas t’avoir vu avec ta magnifique tenue aérodynamique !!!

Par Pépito, le 2008-04-11 12:54:07
Hello, Narbélito, belle journée que ce dimanche :o)

Par Chmat, le 2008-04-11 23:49:27
Oh là là la course du feu de Dieu. J'suis assez d'accord avec les autres : la prochaine fois, c'est la barre des 3h ...

Par jafangie, le 2008-04-12 13:02:45
Ouah quelle fusée!
Un grand bravo Narbé!
@ très bientôt
Jaf'''

Par Narbé, le 2008-04-14 09:21:26
A Pepito : Tu m'étonnes, suis pas prêt d'oublier cette journée
A Chmat : Et - de 3h30 for you !
A Jafangie : Merci Msieur, à quand ta prochaine visite ?

Par La Baronne, le 2008-04-15 15:20:27
J'arrive un peu en retard.... oui au 10e, je me suis dit....Aïe...ça va faire mal au 30e !!! Et finalement, c'est un Narbé tout frais que j'ai récupéré, bien plus frais comparativement qu'au 23e l'an dernier...
Je suis très contente pour toi de cette jolie perf, c'est un juste retour au regard de ton investissement et de ta rigueur dans la préparation... Et c'est avec un grand plaisir que je t'ai accompagné.
Bonne récup...

Par Narbé, le 2008-04-15 17:03:36
Merci Baronne et comme on dit : "Jamais 2 sans 3" donc on remet ca next year pour la barre des 3 heures !

Votre pseudo :

Votre commentaire


Combien fait un plus trois ? (en toute lettre)


Dans le métro : ca cogite pas mal ...


Dans le peloton juste après le passage au Semi


mais je reste concentré !


C'est bientôt la fin : ne rien lacher maintenant !!!


Mes temps de passage


Les 5 billets précédents

2008-03-12 15:20:16 : Les Dieux du stade … de Lenglen - 1 photo - 9 réactions

Etaient-ils déchaînés ce dimanche soir ? en tout cas cela annonçait le début de la tempête qui sévit depuis le début de la semaine et ce cliché pris du haut de mon phare en atteste.
Un peu inquiétant non ? Quoique la couleur orange a en ce qui me concerne tendance à me rassurer du côté de Lenglen ….

Narbé, stagiaire météo.

2008-02-07 08:45:22 : 10 km : des Lenglenus chez les Vincennus ! - 44 photos - 21 réactions

1 fois n’est pas coutume, c’est totalement décontracté et du bord de la route que je j’ai suivi ces foulées de Vincennes, encourageant l’ensemble des coureurs dont une bonne petite bande d’autruches !
C’était vraiment très sympa de pouvoir vivre une course comme cela ; Bravo à toutes et à tous et @bientôt !

NarbéLiTo.

Environ 40 photos à suivre; n’hésitez pas à m’envoyer 1 mail via le forum si vous êtes intéressés par 1 ou plusieurs d’entre elles en qualité originale.

2008-01-30 18:10:38 : Le 14ème : c'est toujours mon jardin ! - 6 photos - 17 réactions

Dimanche – 27 janvier 2008, 8h30, il fait assez frisquet mais le soleil est au rendez-vous. J’arrive devant la mairie du 14ème où je rencontre de suite pas mal de têtes connues, que je quitte rapidement afin d’aller faire un bon échauffement.
Je me place ensuite sur la ligne de départ en très bonne position, quasiment tout devant ; je sais en effet par expérience que ça peut bouchonner pas mal au début et puis parce que la puce électronique n’est pas initialisée au départ (j’ai envie d’avoir 1 temps scratch à l’arrivé proche de mon temps réel).
Je suis assez confiant, les dernières grosses séances sur piste m’indiquent que je suis dans un pic de forme. Le coup de feu retentit, c’est parti, ça bouscule un peu, je reçois quelques coups de coude, c’est chaud mais ça passe. Je franchis le 1er kilo en 3’54, exactement ce que j’avais prévu (je commence à bien maîtriser les allures). Je me fais ensuite dépasser par El Presidenté et j’imagine à ce moment là que vont certainement suivre Baltha et quelques autres du team Orange (il n'en sera rien en fait, hi hi hi). Je continue à franchir les kilos dans les temps 3’52, 3’54, 4’05 : oups, petite baisse de rythme au km 4 ??? Je redonne donc un petit coup mettant 1 petite mine au passage à Pepito, j’en profite, il m’a juré que ça ne se reproduirait plus, lol !!! Puis repasse en dessous des 4mn, au kilo : 3’43 au km 5. C’est la mi-course, je suis toujours aussi bien, le chrono est stable, tudo bem !!! Je suis en vitesse de croisière, je sens que j’ai les jambes, tout s’enchaîne parfaitement : 3’53, 3’56, 3’49, il reste désormais 2 km, je savoure déjà mais reste concentré. 3’49 au km 9, je coupe ensuite par le trottoir pour éviter l’ambulance qui bouche complètement la route dans le dernier kilo ?!?! Enfin je puise dans les réserves pour boucler le dernier 1000 en 3’52 et passer sous les 39mn (38’52 exactement d’après Topchrono)
C’est de la folie, je suis trop content, je bats à nouveau mon record de près de 40 secondes, je suis sur mon petit nuage (je ne suis d’ailleurs toujours pas redescendu).
Après mon gros échec du semi de Boulogne et ma correcte perf de la corrida d’Issy çà fait vraiment plaisir.
Je retrouve ensuite la majorité des Autruches qui ont toutes fait 1 belle course mis à part sans doute Pascaline qui, malade, a finit au courage et dans la douleur.

Voilà, désormais cap vers le Marathon de Paris, la prépa commence dans 2 semaines et j’ai déjà hâte d’y être !

@bientôt, Bises, NarbéLito.

2007-11-20 16:38:03 : - 0 photo - 0 réaction


2007-11-09 11:27:17 : 20Km de Paris 4 ans après, quel bilan ? - 6 photos - 22 réactions

Ma première et unique participation aux 20 km de Paris remonte à Octobre 2003.
A l’époque je courais un peu pour le fun ma priorité étant encore le football. Ma couleur fétiche était le bleu, à l’arrivée devant les photographes officiels je levais le doigt en vainqueur cachant difficilement ma souffrance tellement je finissais les courses dans le Dur !
J’avais réalisé un temps de 1h36mn, ce dont j’étais très satisfait, mais en même temps j’étais persuadé d’avoir atteint 1 plafond et ça me cassait un peu le moral de penser que je ne pourrai plus progresser et qu’en tant que tout récent trentenaire, mes meilleures années étaient derrière moi.
Les années et les courses qui ont suivies ont d’ailleurs confirmé cette impression puisque j’ai continué à avoir des résultats on va dire corrects pour un coureur ‘du dimanche’, mais j’ai rapidement stagné et presque perdu l’envie de courir, la solitude commençant à me peser.

Puis en 2006, je suis passé du bleu à l’orange, j’ai rencontré des gens doués et passionnés qui m’ont convaincu que je pouvais encore m’améliorer, qui m’ont appris à m’entraîner, qui m’ont redonné le goût de courir et le travail a fini par porter ses fruits annihilant mes certitudes de l’époque. En effet, 4 ans après, je finis cette belle course Parisienne en 1h23mn, je ne lève plus le doigt mais fais l’avion sur les photos. Tout au long du parcours je suis encouragé par des potes du club que je remercie au passage, à l’arrivée on se retrouve tous et c’est vraiment super sympa. Je ne joue plus au foot mais j’ai l’impression désormais de pratiquer à nouveau un sport collectif.
Finalement, je ne crois pas que j’attendrais à nouveau 4 ans pour ma 3ème participation !!!

Pour finir je voulais faire une spéciale dédicace à mon meilleur ami avec qui j’ai débuté la CAP, qui m’a accompagné lors de ma 1ère course (le semi marathon de Paris 2002) et qui m’a aidé à terminer mes 2 premiers marathons. Il était bénévole sur les 20 bornes de Paris (il ne me l’avait même pas dit l’animal) mais je l’ai vu au dernier ravitaillement en train de tendre des bouteilles d’eau . Je lui ai crié « Hé Fabrice, c’est moi Narbé !!! » il m’a entendu je lui ai fait plein de signes, perdant quelques secondes au passage, mais ça n’est pas grave, faut toujours que je fasse un peu le zouave sur une course, je ne peux pas m’en empêcher de toute façon.

Allez @ bientôt,
NarbéLiTO.

Tous les billets

www.courseapied.net - info@courseapied.net